SANKTUARIUM MATKI BOŻEJ LICHEŃSKIEJ BOLESNEJ KRÓLOWEJ POLSKI

Forêt de Grąblin

La forêt de Grąbliński est un lieu du sanctuaire de Licheń qui a vu les apparitions de Notre-Dame. En mai 1850, quelque chose d'extraordinaire s'est produit ici : le ciel a rencontré la terre. C'est ainsi que l'on peut - un peu poétiquement - décrire la révélation de Notre-Dame à un pauvre berger Mikolaj Sikatka. Depuis lors, le lieu où ont eu lieu les apparitions a acquis une signification particulière. En franchissant la porte, nous entrons dans une zone désignée - un lieu sacré - où le silence et la concentration dans la prière doivent être gardés.

Lors des apparitions dans la forêt de Grąblin, Marie a appelé à la prière, à la pénitence et à un changement de vie, et a ordonné que le tableau soit déplacé dans un endroit plus digne.

Las grąbliński jest uświęcony nie tylko obecnością objawiającej się Maryi, ale także modlitwą i pokutą wielu tysięcy pielgrzymów. Święte, ponieważ przeznaczone tylko dla Boga. Widzialnym znakiem tego „przeznaczenia” jest okalający to miejsce wysoki mur. Wchodząc na wydzielony teren, przekraczamy bramę i tuż za nią tablica przypomina nam, że oto znaleźliśmy się na miejscu świętym. Należy zachować milczenie i modlitewne skupienie.

Pour les pèlerins venant à Licheń, la forêt de Grąblin est un incontournable, d'où ils se dirigent ensuite vers la basilique devant la Mère de Dieu.

Cette forêt incite à la réflexion, au silence et à la prière. Il confère le silence, le bruissement des arbres et le chant des oiseaux. Les chapelles en bordure de route vous permettent de vous remémorer ce qui s'est passé en 1850. Vous pouvez voir de vos propres yeux le tronc d'un vieux pin sur lequel Tomasz Kłossowski a accroché un tableau de la Mère de Dieu il y a des années. Pour de nombreux pèlerins, le chemin de croix de Grąblin est un élément permanent du pèlerinage, qui ici, sur les sentiers forestiers, a un caractère particulier. Les chemins du chapelet vous invitent à méditer le saint chapelet.

Chercher
EN LIGNE
CALENDRIER

lipiec, 2024