SANCTUAIRE
LA MÈRE DE NOTRE LICHEN
LA DOULOUREUSE REINE DE POLOGNE

DÉFILER VERS LE BAS

Sur le successeur de S. Pierre au sanctuaire de Notre-Dame de Licheń était attendu par des foules de fidèles. Le pape Jean-Paul II a rencontré les fidèles le 7 juin 1999, lors d'un service lié à la dédicace du temple en l'honneur de la Bienheureuse Vierge Marie, qui était alors en construction.

Le pape Jean-Paul II est venu à Lichen le 6 juin 1999, au coucher du soleil. Le lundi 7 juin à À 5 heures du matin, le tableau miraculeux de Notre-Dame de Licheń a été déplacé vers un autel temporaire devant l'église en construction. Environ A 8 heures, le Saint-Père est venu à la basilique, l'a visitée, puis a célébré un service au cours duquel il a béni l'église en construction et les pèlerins rassemblés sur la place. Après la cérémonie, il s'est envolé pour Bydgoszcz et Toruń, et dans la soirée, il est retourné à Licheń pour la nuit.

Jean-Paul II pendant la prière

Le dernier jour de son séjour, juste avant son départ, le Saint-Père se rendit à la chapelle, où il pria longuement devant le tableau de Notre-Dame de Lichen, qui fut transféré dans les appartements pontificaux le soir du le jour d'avant. Après avoir pris une photo commune avec les prêtres et les frères mariaux, le successeur de saint Pierre s'est envolé pour Ełk, laissant derrière lui des moments inoubliables.

NS. Mgr Bronisław Dembowski, qui s'est rendu à plusieurs reprises à Rome, a invité le Saint-Père Jean-Paul II à visiter Lichen au nom des Pères mariaux.

Lors d'une des visites de Mgr Dembowski à Rome, qui a eu lieu en 1998, l'évêque a informé le pape Jean-Paul II de la construction d'un nouveau temple. Le Saint-Père, après avoir écouté l'histoire, dit : « Je voudrais la voir. Aussi l'évêque a-t-il immédiatement renouvelé l'invitation, d'autant plus que la visite du Saint-Père en Pologne était prévue pour 1999.

Comme il s'est avéré plus tard, l'invitation a été acceptée. Lorsque les prêtres mariaux l'apprirent, ils commencèrent immédiatement à organiser les formalités liées à la construction de la maison dans laquelle le Pape devait séjourner pendant son séjour à Licheń. Grâce à la gentillesse des autorités gouvernementales locales et des institutions compétentes, les formalités ont été rapidement accomplies et en juillet 1998, la construction a pu commencer. Au tout début, les Pères mariaux ont été informés que le Pape ne pouvait pas monter une seule marche à lui seul, c'est pourquoi un ascenseur a été installé dans la maison papale. Pour des raisons de sécurité, du verre pare-balles a été inséré dans les fenêtres de l'appartement. Les travaux ont finalement été achevés en mai 1999.

Office religieux sur les marches de la basilique, le 7 juin 1999.
Mise en musique du service, 7 juin 1999.

Bonne préparation

A cette époque, d'autres préparatifs pour la cérémonie liée à l'arrivée du pape polonais ont commencé. Une commission spéciale a été créée, composée de représentants des prêtres mariaux, des autorités locales et des services responsables des éléments organisationnels individuels (police, BOR, pompiers, Sanepid, service de santé et énergie). Le Père Wiktor Gumienny, MIC, qui coordonnait le travail des services, a toujours souligné le grand engagement de toutes les personnes responsables des tâches individuelles.

Deux nuits à Licheń

Dans la première quinzaine de janvier 1999, une commission du Vatican est venue à Licheń pour vérifier l'avancement des travaux préparatoires. Les tâches individuelles ont été exécutées conformément au calendrier et ont été très bien accueillies par la commission. Fin janvier 1999, le programme officiel de la visite du Saint-Père a été annoncé. C'est alors que les Pères mariaux furent surpris et en même temps avec une grande joie d'apprendre que le Saint-Père passerait deux nuits à Licheń. Et la surprise était si grande qu'ils étaient tout le temps convaincus que le pape ne dormirait qu'une nuit à Licheń.

Rencontre avec les pèlerins

Pèlerins en route pour rencontrer Jean-Paul II
Rencontre du Pape avec les pèlerins

Environ 200 000 pèlerins étaient attendus pour la visite du pape Jean-Paul II. Des secteurs appropriés ont été préparés pour eux. La plupart de ces secteurs se trouvaient devant la basilique, mais il y en avait aussi qui étaient situés de l'autre côté de celle-ci. Afin de permettre aux pèlerins de vivre au mieux la rencontre avec le Pape, deux grands écrans ont été installés dans l'espace du Sanctuaire. L'un d'eux était placé derrière la basilique, et l'autre à l'endroit où se dresse actuellement le nouveau beffroi.

Surtout pour l'arrivée du Pape, un parking a été aménagé près de la basilique (côté est), qui a servi d'aéroport pendant toute la durée de la visite. Il a été atterri par des hélicoptères avec lesquels Jean-Paul II et ses compagnons sont venus à Lichen.

 

X