SANCTUAIRE
LA MÈRE DE NOTRE LICHEN
LA DOULOUREUSE REINE DE POLOGNE

DÉFILER VERS LE BAS

Rencontre des pasteurs du service liturgique

La présence de l'Esprit Saint dans la liturgie a été le thème principal des participants à la 70e Rencontre des Pasteurs du Service liturgique au Sanctuaire marial de Licheń Stary les 7 et 8 novembre. La session a été présidée par Mgr Józef Górzyński, métropolite de Warmie, président du sous-comité pour le service liturgique au KEP

C'est un sujet extrêmement profond et nous essayons de le rendre aussi pratique que possible, c'est-à-dire que nous nous concentrons sur ce qui peut être utilisé dans la formation du service liturgique. Nous savons que l'organisation de la vie de service liturgique dans les différents diocèses diffère, malgré le fait que nous ayons des programmes à l'échelle nationale. Et c'est de cela dont nous parlons - comment les transférer sur un terrain spécifique - a déclaré l'archevêque Józef Górzyński.

Mgr Górzyński préside la session à Licheń
Séance plénière à la maison des pèlerins ARKA à Licheń

La discussion au cours de la réunion de deux jours a porté sur des questions liées aux personnes qui participent à la préparation des messes et des offices. Selon le P. Stanisław Szczepaniec de Cracovie, membre du sous-comité de l'épiscopat polonais pour le service liturgique, ce ne sont pas seulement - contrairement à la croyance populaire - des enfants de chœur ou des enseignants. - « Nous sommes tous des serviteurs. Et la liturgie est célébrée par une communauté dans laquelle chacun accomplit sa tâche. Le prêtre se distingue parce qu'il est ordonné et représente le Christ. L'Église est le corps du Christ dans lequel chacun fait son travail. Nous voulons que le plus de personnes possible découvrent quelle tâche le Seigneur Jésus lui a préparée et comment il doit l'accomplir », a expliqué le prêtre.


Au cours des travaux en groupes, des discussions ont eu lieu sur ce à quoi ressemble la coopération au niveau diocésain, quels cours sont organisés pour former le service liturgique et améliorer la qualité du service.   

Au cours de la session, les participants à la réunion ont également réfléchi à la forme de prière avant et après le service. - Il y a une tradition de prière, mais la diversité s'est à nouveau manifestée. Il était nécessaire de présenter un certain modèle national. Des travaux sont en cours sur la préparation d'un texte unifié. Il s'agit principalement de commandements avant et après la prière- a ajouté le P. Szczepaniec.

Selon le prêtre, les participants à la rencontre veulent que l'Eucharistie, qui est le plus grand trésor de l'Église, implique le plus de fidèles possible ; qu'ils soient non seulement présents à la célébration, mais qu'ils en ressentent le besoin, que c'est "mon" Eucharistie, dont je prends aussi la responsabilité. Et la participation active à la célébration doit être compatible avec les talents et les prédispositions individuels.

Outre l'archevêque Józef Górzyński mentionné ci-dessus, Mgr Adam Bałabuch, président du Comité pour le culte divin et la discipline des sacrements au KEP, et les responsables du service liturgique dans les différents diocèses, ont également participé aux travaux de Licheń.

Mercredi, les participants à la réunion ont prié pendant la messe du soir. à. 18h00 devant l'Image Miraculeuse de Notre-Dame de Lichen, au cours de laquelle a été lu l'acte de confier les membres du service liturgique au Cœur Immaculé de Notre-Dame

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
X