SANCTUAIRE
LA MÈRE DE NOTRE LICHEN
LA DOULOUREUSE REINE DE POLOGNE

DÉFILER VERS LE BAS

XXe pèlerinage des soldats refoulés - Mineurs au sanctuaire de Licheń

Les membres de l'Union des soldats des mineurs réprimés ont remercié Dieu au Sanctuaire de Notre-Dame de Licheń pour ses 30 ans d'existence et pour avoir révélé la vérité sur la persécution communiste.

Le pèlerinage de l'Union des soldats-mineurs politiquement réprimés s'est déroulé au sanctuaire de Licheń. Lichen Stary, 13 juillet 2021.

Pour la 20e fois, des soldats mineurs ont effectué des pèlerinages au sanctuaire de Licheń, contraints de travailler dans les carrières, les mines d'uranium et de charbon dans les années 1949-1959.

"En 1991, après des décennies d'esclavage communiste, nous avons finalement été autorisés à montrer la vérité sur les bataillons militaires miniers", a déclaré Bolesław Karandyszowski, président du conseil de district de l'Union des mineurs réprimés à Bydgoszcz.

Des soldats avec leurs familles, Maciej Bogdanowicz, gouverneur de la voïvodie de Cujavie-Poméranie, Bolesław Karandyszowski, président du conseil de district de l'Union des soldats des mineurs réprimés à Bydgoszcz, Lt. Maciej Sandomierz de l'état-major provincial de Bydgoszcz, le P. Majeur Tomasz Krawczyk, P. Adam Stankiewicz, MIC, le gardien adjoint du sanctuaire de Lichen, et l'armée polonaise se sont réunis au monument dans le sanctuaire, qui a été érigé comme une offrande votive pour les soldats des mineurs pour leur vie.
Les participants ont pris part au mémorial et ont déposé des fleurs sur le monument. Il y avait aussi une salve d'honneur.

Le voïvode Maciej Bogdanowicz a souligné que le soi-disant ennemis du peuple, tous que les autorités communistes considéraient comme une menace potentielle pour leur existence. - Le travail éreintant, que les soldats, les mineurs et les constructeurs étaient obligés de faire, était censé briser l'esprit de la jeune génération, qui a vécu son enfance pendant la guerre - a déclaré le voïvode.
A midi, les mineurs et leurs proches ont participé à l'Eucharistie solennelle d'action de grâce présidée par le P. Majeur Tomasz Krawczyk. Les personnes rassemblées ont été accueillies par le P. Bogusław Binda, MIC, supérieur de la maison religieuse Licheń.
- Les soldats travaillaient 16 ou même 20 heures par jour. Je tiens à vous remercier de ne pas avoir éteint l'esprit de foi et de patriotisme. Oui, on vous a ordonné de vous taire. Le mensonge a été plus fort pendant des années que la vérité à votre sujet, mais la vérité ne peut pas être réduite au silence ! - a dit le P. Majeur Tomasz Krawczyk.

« À quel point il nous a été difficile de vivre de la fin du service jusqu'en 1991 est attesté par nos souvenirs dans les livres et les articles de presse. Que notre cri minier - que Dieu vous bénisse - dure les prochaines années de notre activité "- a déclaré le président Bolesław Karandyszowski

Texte et photos : Service de presse du Sanctuaire

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
X