SANCTUAIRE
LA MÈRE DE NOTRE LICHEN
LA DOULOUREUSE REINE DE POLOGNE

DÉFILER VERS LE BAS

II Journée nationale de prières pour les relations non sacramentelles

La 2e Journée nationale de prières à l'intention des personnes vivant dans des relations non sacramentelles s'est tenue le dimanche 2 août à la basilique de Lichen

L'événement central était la messe de midi célébrée par le P. Je suis kumala devant l'image miraculeuse de Notre-Dame de Lichen. « Notre-Dame nous embrasse de son regard plein d'amour et de miséricorde. En tant que patronne du bonheur familial, elle regarde nos familles, nos mariages et chacun de nous. C'est une mère soucieuse qui veut notre bien; Celle qui encourage et persuade par son amour maternel de s'ouvrir à l'action de son Fils, Jésus-Christ " dit le marial, « Elle nous accompagne et nous convainc que cela vaut la peine de faire confiance et de se confier à Dieu. Il nous montre le Visage d'un Dieu aimant et miséricordieux qui se prosterne devant chacun de nous, car nous sommes tous ses enfants bien-aimés".

Ces personnes restent dans la communauté de l'Église et ne doivent pas se sentir déconnectées ou rejetées... Nous voulons dire dans le temple de Lichen à ceux qui se trouvent dans cette situation [dans une relation non sacramentelle, à éd.] : Dieu t'aime, il ne te quitte pas. Il ne vous a pas tourné le dos, son invitation au Ciel est toujours valable, vous n'êtes pas exclu ou expulsé de l'Église !

Pr. Janusz Kumala, MIC, 2 août 2020

Environ 3 000 personnes rassemblées ont prié pour les personnes vivant dans des relations non sacramentelles qui, malgré les difficultés, essaieraient de construire leur vie sur la compréhension mutuelle et sur le fondement de la foi, de l'espérance et de l'amour basé sur la Parole et la prière de Dieu. Le gardien du sanctuaire de Licheń a encouragé les gens à soutenir leurs amis et leurs proches vivant dans des relations non sacramentelles avec leurs prières. Dans son homélie, le prêtre a attiré l'attention sur le fait qu'actuellement, un couple marié sur trois en Pologne divorce, ce qui montre à son tour combien de couples traversent de graves crises.

Le moine a parlé de la faim eucharistique des personnes dans des relations non sacramentelles, qu'il ne peut pas satisfaire. Contrairement à eux, il y a des gens qui n'ont aucun obstacle à recevoir la communion et ne veulent pas profiter de cette opportunité.
Se référant aux paroles de l'Evangile lu le dimanche, il a demandé si nous voyons les miracles auxquels nous participons ? "Pour voir un miracle, il faut y croire" - dit le conservateur du sanctuaire - "Si nous ne nous nourrissons pas de ce Pain, nous continuerons à avoir faim, nous échouerons, nous n'accomplirons pas nos tâches - donc, ouvrons nos cœurs pour Le recevoir." Le prêtre a également encouragé les personnes qui ne pouvaient pas recevoir la Sainte Communion à cultiver une faim pour l'Eucharistie.

Plusieurs centaines de personnes ont également participé à l'Eucharistie, se connectant par transmission. Un des internautes du profil Facebook du Sanctuaire a commenté la prière d'aujourd'hui : «Le sanctuaire de Licheń, l'un des rares, n'oublie pas et prie pour les personnes qui éprouvent l'impossibilité de se marier dans une église. Dans certains cas, ils ont Dieu profondément dans leur cœur et cela vaut aussi la peine de prier pour eux, car Notre-Dame de Lichen prend soin de tout le monde. »

Immédiatement après la Sainte Messe, un concert spécial a eu lieu, au cours duquel le plus grand orgue du pays était accompagné d'une trompette. Les interprètes étaient Maciej Gwóźdź (trompette) et Łukasz Rogowicz (orgue). Pendant ce temps, à 14 h 30, Johannes Skudlik de Munich s'est assis au comptoir de l'orgue Lichen, jouant un autre des concerts du 2e Festival international Lichen de musique d'orgue.

Ce week-end, les Pères Marials vous invitent à la Journée de la Femme Lichen (samedi 8 août) dont le thème est la parole : « J'ai rencontré Jésus ». Masse principale sera enregistré à A 12h00, et à 9h00, 11h00 et 17h00, vous pourrez écouter des catéchèses bibliques thématiques.

Dimanche prochain (9 août), les familles rencontreront Jésus à la maison de la mère. La messe principale avec la bénédiction eucharistique des familles est prévue le 12h00.

Lichen Stary, 2 août 2020

Texte : Justyna Zacharek, Bureau de presse du Sanctuaire

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
X