SANCTUAIRE
LA MÈRE DE NOTRE LICHEN
LA DOULOUREUSE REINE DE POLOGNE

DÉFILER VERS LE BAS

Formation aux premiers secours

Plus de 30 personnes travaillant au Sanctuaire Notre-Dame de Licheń à Licheń Stary se sont familiarisées avec les principes des premiers secours. Des représentants de diverses agences opérant dans le sanctuaire ont participé à trois sessions de formation.

Les sessions de formation et d'atelier ont été organisées en petits groupes afin que les personnes qui y participent, outre une introduction théorique à des problèmes spécifiques, puissent bénéficier de cours pratiques. Selon l'enseignant, M. Robert Bielecki, un ambulancier avec plusieurs années d'expérience pratique, ce type de formation augmente la conscience de soi au sein de la société et permet l'acquisition de connaissances et de compétences de base sur la façon de réagir face à une situation potentiellement mortelle qui nous sommes témoins.

Vérification des fonctions vitales

Plus de 30 employés du sanctuaire Lichen ont participé à la formation, qui s'est déroulée dans le bâtiment du Centre Lichen d'aide à la famille et aux toxicomanes. Selon Robert Adamczyk du bureau de presse du sanctuaire, la clé de la sélection des personnes qui suivaient une formation était le contact fréquent avec les pèlerins venant au sanctuaire de Licheń :

Chaque année, plusieurs centaines de milliers de personnes viennent à Licheń. Gardant à l'esprit la sécurité de nos hôtes, l'idée est née pour les employés du sanctuaire de se familiariser avec les mécanismes de base pour sauver la vie des personnes qui, par exemple, perdent connaissance. Bien sûr, les connaissances et compétences acquises au cours de plusieurs heures de formation peuvent être utilisées par les participants à tout moment, car la vie humaine n'a pas de prix. La formation a été organisée principalement pour minimiser les effets négatifs d'éventuelles situations aléatoires pouvant survenir dans le sanctuaire.

M. Robert Bielecki lors de la formation

Au cours de la formation, les participants ont posé la question : "Pour aider - oui ou non ?" Conformément à l'art. 4 de la loi sur les services médicaux d'urgence de l'État et l'art. 162 du Code pénal, la réponse est "oui" - nous sommes tous obligés d'aider les personnes dont la vie ou la santé est en danger. 

Au cours de la formation, les participants ont appris la différence et les symptômes d'évanouissement, d'évanouissement ou d'arrêt cardiaque soudain. Ils ont appris à réagir au cas par cas et à commencer la RCR en cas d'arrêt cardiaque avant l'arrivée de l'équipe médicale d'urgence. 

Les exercices pratiques consistaient à identifier les conditions potentiellement mortelles, à vérifier la respiration et à se mettre en position de sécurité. Des problèmes tels que l'évanouissement, l'évanouissement, l'arrêt cardiaque, l'épilepsie, l'étouffement ont également été abordés. Le chef a également discuté de l'équipement de la trousse de premiers soins qui devrait être sur le lieu de travail.

Au total, 31 personnes travaillant au sanctuaire marial de Licheń Stary, qui sont quotidiennement en contact fréquent avec les pèlerins, ont participé à 3 sessions de formation, incl. bureaux du service des pèlerins, chancellerie, sécurité, bureau de presse, sacristie, musée ou maison des pèlerins. La formation a été organisée pour donner aux employés les principes de base du secourisme. Grâce à cela, dans les situations où la vie des pèlerins ou des employés est en danger, les personnes qui ont suivi le cours disposent des connaissances nécessaires pour sauver la vie ou la santé de la personne blessée. La formation, qui pour chaque groupe a duré 5 heures au total, était théorique et pratique.

Partager la publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
X